Alain-Fabien Delon a annoncé sur son compte Instagram qu’il a dû être hospitalisé à cause d’un pneumothorax. Après y être resté pendant 2 jours, il est finalement sorti le vendredi 4 septembre dernier.

Ayant évité le pire, Alain-Fabien Delon s’exclame « je suis libre ».

Les fans d’Alain-Fabien Delon ont eu une grosse frayeur suite à l’hospitalisation de leur idole. En effet, le mercredi 2 septembre dernier, la star avait annoncé sur Instagram qu’il a été admis à en urgence à l’hôpital à cause d’un pneumothorax. Cet incident est survenu la veille du jour de lancement de la Saga de TF1 intitulé Grand Hotel, dans laquelle il incarne le rôle du méchant. Il avait notamment publié plusieurs clichés dans lesquels on l’aperçoit avec un bracelet d’hôpital et une blouse sur laquelle est imprimé le logo des Hôpitaux de Paris.

La star a expliqué qu’à l’origine de son pneumothorax, les médecins ont diagnostiqué une présence nocive d’air dans la cavité pleurale de ses poumons. « Heureusement que ça a été traité à temps. Néanmoins, mon poumon ressemble à un sac plastique apparemment… Oust les cigarettes. Je vous tiendrai au courant » a-t-il mis en légende des clichés ce jour-là tout en étant soulagé.

C’est seulement 2 jours plus tard, alors qu’il est sorti de l’hôpital, qu’Alain-Fabien Delon donne de ses nouvelles à ses fans en publiant des clichés sur Instagram. Cette fois-ci, d’un air rassuré et joyeux, le jeune homme s’affiche en selfie avec le sourire derrière son masque. Puis, dans un autre cliché, on l’aperçoit en train de grimacer. À titre de légende à ces clichés, il a repris le titre de la chanson de Stevie Wonder « I’m Free ».

Au vu de ces photos, c’est le soulagement dans le rang des fans de la star. Puis, l’acteur a également publié cet autre cliché dans lequel on aperçoit un paquet d’inhaleur Nicorette. C’est surement dans l’intention de faire passer un message fort qu’il a commenté ce cliché avec ces mots : « À mes chers amis fumeurs, si vous ne voulez pas passer votre week-end à l’hôpital ». Ensuite, sur un troisième cliché, il pose en selfie à côté de sa mère Rosalie van Breemen qui l’a soutenu pendant cette épreuve. Apparemment soulagé d’avoir évité le pire, il a commenté cette photo avec une phrase courte, mais très expressive : « Aujourd’hui, nous fêtons la Sainte Rosalie. Bonne fête maman. Je suis désolé pour cette petite frayeur ». De son côté, la maman de la star a également publié la même photo qu’elle a accompagnée de ces mots très affectueux pour son fils : « Sans toi, je vaux que la moitié. Je t’aime »

Regarder le premier épisode de Grand Hôtel depuis un lit d’hôpital.

Si l’on revient sur les quelques jours avant cette sortie d’hôpital, on peut voir un Alain-Fabien Delon effrayé. « Je ne vais pas vous mentir, j’ai peur » disait-il. Toutefois, il tenait à rassurer ces fans : « Ne soyez pas inquiets, je suis encore en vie ! On m’a posé un drain hier soir. Alors, maintenant, ça va un peu mieux. Ils vont voir s’il est possible de le retirer tout à l’heure ou demain ».

Ainsi, retenu à l’hôpital le jour du lancement de la saga Grand Hôtel, on imagine que c’est dans sa chambre d’hôpital qu’il a regardé cet évènement. D’ailleurs, il a vivement incité les internautes à le regarder avec lui. « Vous avez intérêt à regarder Grand Hotel ce soir. C’est à 21h05 sur TF1. Vous allez me dire des nouvelles s’il vous plaît, ça va me faire plaisir ici, dans ma chambre d’hôpital » a-t-il dit. Apparemment, le message est très bien passé, car ils étaient 4,69 millions de téléspectateurs à regarder le premier épisode de la saga. Puis, 4,07 millions le jour suivant pour le deuxième épisode.

Aujourd’hui, Alain-Fabien Delon va beaucoup mieux. La star de 26 ans est sur la voie de la guérison, de quoi réjouir et rassurer ses nombreux fans. Il faut dire que ça aurait pu être pire si ce pneumothorax n’avait pas été traité à temps.