Pas facile de gérer quand Cupidon n’est pas dans les parages. En effet, Cathy s’est sentie mal à l’aise face à eux. On vous dit tout !

L’amour est dans le pré : la gêne de Cathy fait peine à voir

L’objectif de l’émission

Quand on s’inscrit à L’amour est pré, on a forcément envie de bousculer ses habitudes. En effet, ceux qui ont la chance de recevoir du courrier doivent procéder à une sélection drastique avant d’envisager la rencontre. Pour cette quinzième saison, le protocole sanitaire exige quelques changements. C’est pourquoi, la diffusion des cessions de speed-dating amuse considérablement les fans de l’émission. Quelques fois, le courant passe bien, mieux qu’espéré. Pour d’autres, comme Cathy, c’est la désillusion totale. Mais que s’est-il passé ?

Son portrait avait pourtant beaucoup ému les téléspectateurs. En effet, la jeune femme avait avoué qu’elle souffrait terriblement du décès brutal de son père. Le suicide de ce dernier aurait totalement traumatisé Cathy. C’est pourquoi, la viticultrice avait préféré prévenir en amont ces futurs prétendants. Vu le tri qu’elle a fait dans les lettres, cette information tragique ne les a pas découragé. Bien au contraire. Parmi ces courriers, la jeune femme a réussi à en extraire qu’un tout petit nombre.

Le duo perdant

La production a eu une bonne idée. En effet, une fois montés, elle a décidé de combiner les deux séquences. Pour Cathy, ces moments ont été un réel cauchemar. Pas de points commun. Plein de silences gênants. Quant au vocabulaire choisi pour les hommes conviés à la rencontre, il n’est pas ou très peu approprié pour un rendez-vous galant. Les minutes s’enchainent et les fans de l’émission ont de la peine pour elle. Même en coulisses, Karine Le Marchand ne voit aucun signe de bonheur ni de “yeux qui brillent.”

Quel dommage de commencer l’aventure comme ça ! Pas sûr que Cathy souhaite renouveler l’expérience. Il va en de même pour la venue dans son exploitation. On ne voit pas comment elle pourrait gérer la venue de personnes avec qui elle n’a aucun atome crochu. Même en ce qui concerne les goûts culinaires, c’est un désastre. En effet, intolérante aux échalotes, elle se voit mal vivre avec un spécialiste de cet aromate. Sur les réseaux sociaux, les internautes tentent de la consoler. Hélas, beaucoup n’ont pas les mots adaptés pour l’encourage à poursuivre. Cependant, avec le recul nécessaire, peut-être que c’était un mal pour un bien. Une fois cette étape franchie, elle va comprendre ce qu’elle ne veut plus en termes de relation sentimentale ?

Que va-t-il se passer dans les semaines qui viennent ? Aura-t-elle le courage de tout recommencer à zéro ? Affaire à suivre !