Les internautes ont été particulièrement choqué par trois Youtubeurs qui se sont retrouvés en Tendance sur Twitter : Norman, VodK et TheKairi18.

Les internautes sont tombés coup sur coup sur trois Youtubeurs stars suite à des révélations et / ou témoignages concernant leur comportement.

Les trois Youtubeurs en question se sont retrouvés au coeur d’une grosse polémique. On vous propose ici de revenir sur chaque affaire.

TheKairi78 en couple à 33 ans avec une fille de 16 ans !

Le Youtubeur gamer s’est vu dans l’obligation d’avouer à ses très nombreux fans qu’il partageait sa vie avec une fille de 16 ans. Si la relation est totalement consentante, cela n’est aucun au goût des internautes, qui ont mis en avant le manque de moralité du Youtubeur.

Il expliquait alors que cette relation avait été longuement réfléchie, avant de rajouter : Comme vous le savez, il y a une énorme différence d’âge, oui. Mais c’est mon couple et notre choix« .

Un choix qui a choqué les internautes qui n’ont pas manqué de le faire savoir, expliquant qu’ils trouvaient son comportement honteux compte tenu du très jeune âge de sa compagne. TheKairi78 a beau expliquer que les membres de leur famille respective ont compris et (surtout) accepté leur relation, rien n’y fait, les internautes ne changent pas de cap.

Mais alors qu’il mettait en avant la force de leur amour, quelques heures plus tard – et face à la polémique – le Youtubeur a annoncé leur rupture. « J’ai eu une discussion avec la fille concernée par rapport à notre futur. Et, justement, on a décidé, elle et moi, d’arrêter. On est resté en bons termes. Ça partait trop loin. Elle est trop jeune, elle ne connaît pas cette pression. Je ne voulais pas lui gâcher sa vie. Il valait mieux qu’on se quitte ».

Mais les internautes sont persuadés qu’il s’agit d’un mensonge. Quelques jours plus tard, un utilisateur de Twitter dévoile une vidéo où on le voit avec sa présumée ex, confirmant les hypothèses disant qu’il aurait menti sur cette rupture. D’autres photos finissent par circuler par la suite.

Vodk met les choses au clair et nie toute agression !

Le Youtubeur Vodk faisait de son côté déjà parti des noms cités lors des premiers scandales, en août 2018. Depuis, l’affaire s’était tassée. Il n’avait pas réagit il y a deux ans, mais face à la polémique actuelle, il a décidé de sortir du silence, lui qui est accusé d’utiliser sa notoriété pour manipuler des mineurs.

« Je ne me suis pas prononcé sur ce qu’il se passe sur Twitter car j’estime que les réseaux sociaux ne sont pas le lieu pour débattre de ce genre d’affaires. Cette histoire avait déjà été entendue il y a deux ans et n’avait pas abouti parce qu’il n’y avait pas de preuves. Aujourd’hui, rien n’a changé. Je ne m’étais pas prononcé à l’époque, mais aujourd’hui je ne me laisserai plus faire, que ce soit avec cela ou avec tous les faux témoignages qui ont suivi. Je ferai les démarches nécessaires avec mes avocats pour régler ça là où ça doit l’être : en justice ».

Norman : dernier Youtubeur accusé par un témoignage !

C’est le très populaire Norman, jeune papa depuis peu et star sur Youtube depuis des années, qui s’est ensuite retrouvé au coeur d’uns scandale similaire. Une fan du jeune homme aurait parlé avec lui pendant de longs mois (alors qu’elle était mineure) et celui-ci lui aurait demandé à plusieurs reprises qu’elle lui envoie des photos d’elle dénudée.

Le jeune homme ne s’est pas exprimé mais les preuves sont visibles sur Twitter, comme vous pouvez le voir ci-dessus.

Les internautes remercient Squeezie !

Squeezie est sans doute le Youtubeur actuel le plus populaire, mais également celui qui avait en premier dénoncé le comportement de certains de ses collègues dans un tweet : « Les Youtubeurs (y compris ceux qui crient sur tous les toits qu’ils sont féministes) qui profitent de la vulnérabilité psychologique des jeunes abonnées pour obtenir des rapports sexuels, on vous voit. La vérité finit toujours par éclater » avait-il écrit en août 2018, lançant ainsi toute la polémique jusqu’à aujourd’hui.

Les internautes espèrent désormais que ces comportements, désormais dénoncés, ne se reproduiront plus et que cela découragera ceux qui sont encore impunis et qui ont réussi à passer entre les mailles. Il ne reste plus qu’à savoir si toutes ces affaires se règleront en justice ou non.