Frédéric Bouraly est modeste. En effet, le José de Scènes de Ménages est timide. Amoureux de sa femme, il se confie à elle.

On adore Frédéric Bouraly!

Merci Scènes de Ménages!

Depuis plus de dix ans, les Français ont rendez-vous avec ce petit feuilleton sur M6. Ils suivent les aventures de couples atypiques dans leur vie quotidienne. Cependant, ils ne se ressemblent pas mais on se retrouve dans chacun d’eux. Si Gérard Hernandez semble être le plus connu du groupe, Frédéric Bouraly n’est pas non plus dans son genre. A tout juste soixante ans, il incarne le personnage de José. Avec des répliques à la fois épicées et ridicules, on s’amuse à voir son évolution au fil des saisons. Avec sa complice Liliane, ils se démarquent clairement du casting.

Au fond, Frédéric Bouraly préfère les planches à la caméra. Cependant, de nombreux films, dont Le Schpountz, lui ouvriront la voie! Cependant, la télévision le regarde également. A l’époque, il était loin de se douter que sa présence dans Vivement Lundi! changera son existence pour toujours. Il y réussira bien sûr. Mais aussi faire de belles rencontres, à savoir sa future épouse, Céline Dulac.

Un vrai coup de foudre!

En 1988, tout sourit à Frédéric Bouraly. Cependant, ses pensées sont centrées sur une seule et même personne: Céline Dulac. Présente dans les coulisses du plateau, la jeune femme est un membre incontournable de l’équipe. “Je me suis dit que c’était elle. Je l’ai senti. (…) Quand je l’ai vue, je ne pensais qu’à elle” Grâce à cette tendre introduction, l’acteur nous raconte cette drôle d’anecdote “J’étais en sous-vêtements, elle est costumière. J’ai dû aller loin derrière “

Et pour cause, il faudra près de trente ans à ces deux-là pour dire oui! C’est à Daphné Bürki que Frédéric Bouraly raconte cette union extraordinaire. Ce jour restera à jamais gravé dans son cœur. «J’essaierai d’en parler sans pleurer… C’est fort… L’avantage de se marier quand on n’est pas jeune, c’est qu’on sait ce que ça veut dire. Les amis et les enfants qui étaient là… c’était très émouvant (…) C’était assez extraordinaire. “

On est vraiment émus par les propos Frédéric Bouraly. Nul doute que sa charmante moitié sera touchée par ses mots d’une délicatesse rare. Depuis, elle sait être toujours présente pour son cher et tendre. D’ailleurs, elle a su le soutenir lors d’une chute qui aurait pu être fatale. Récemment, c’est une brûlure qui a totalement chamboulé les deux tourtereaux “Quand on veut vérifier si le fer à repasser est bien refroidi, on ne pose pas sa main bien à plat dessus ! Surtout s’il est chaud bouillant !