La présentatrice télé est de retour sur France 2, elle qui anime chaque jour le jeu Mot de passe. Mais le succès est-il au rendez-vous ?

Coup de tonnerre pour le PAF. Laurence Boccolini, emblématique animatrice pour la première chaîne d’Europe, a quitté cette dernière pour retourner sur France 2, chaîne sur laquelle elle avait connu un bref passage dans les années 90. Ne bénéficiant pas d’un contrat d’exclusivité avec TF1, elle a pu librement accepter la proposition des patrons de la chaîne qui souhaitaient relancer le jeu Mot de passe.

Une aubaine pour l’animatrice qui se sent délaissé sur TF1. Elle avait l’impression d’être mise de côté, et surtout de ne plus travailler. Soucieuse de poursuivre son métier d’animatrice, elle accepte d’animer cette émission qui est diffusée quotidiennement, de 10h36 à 11h11.

Des audiences stables pour Mot de passe

La première semaine du jeu télévisé est satisfaisante en ce qui concerne les audiences télévisées – ou en tout cas encourageante. Laurence Boccolini bénéficie de la case juste avant les Z’amours et est parvenue à rassembler 366 000 téléspectateurs en moyenne. Cela correspond à 11,1% du public. Grâce à ces audiences, France 2 se place en leader, une bonne chose pour la chaîne et une confirmation pour Laurence Boccolini qu’elle avait fait le bon choix.

Mais une question résidait : est-ce que cette première semaine sera la seule à afficher de telles audiences ou l’émission a bien convaincu les téléspectateurs qui lui seront fidèles ? Laurence Boccolini peut se rassurer, les audiences semblent être particulièrement stables. En effet, d’après le blog de Jean-Marc Morandini, le 8 septembre dernier, Mot de passe a enregistré une audience de 338 000 téléspectateurs. Un peu moins que la première semaine, certes, mais la baisse est si faible qu’elle est négligeable.

La part de marché à quelque peu baissé également avec 10;8%. Mais France 2 reste toujours leader devant Demain nous appartients (TF1, 6,7% du public) et Desperate Housewives (M6, 2% du public). En revanche, la série américaine qui en est à sa centième diffusion écrase Mot de passe sur un aspect bien précis.

Les ménagères préfèrent Desperate Housewives

Si les audiences sont importantes, ce qui compte beaucoup pour les annonceurs, c’est le pourcentage de femmes de moins de 50 ans présentes devant l’écran de télévision. Pourquoi ? Car ce sont elles qui sont responsables des achats. Les prix des publicités sont définis en fonction de ce pourcentage. Et malheureusement pour Laurence Boccolini, si elle est en tête en ce qui concerne les audiences, elle se fait écraser en ce qui concerne ce pourcentage bien précis.

En effet, seules 3,4% des femmes de moins de 50 ans responsables des achats choisissent de regarder Mot de passe, alors qu’elles sont 4,8% devant Demain nous appartient. Mais c’est sur M6 que la grande majorité a décidé de se tourner puisque la série culte américaine en accueille chaque jour 11%. Un chiffre qui écrase toute la concurrence.

De là à dire que Mot de passe est menacé, il y a un pas que nous ne franchirons pas. Laurence Boccolini peut déjà s’estimer très fière d’elle d’être en tête au niveau des audiences. En cas de bouche-à-oreille positif, les différents pourcentages pourraient d’ailleurs augmenter à l’avenir.

Laurence Boccolini malade, cela ne l’empêche pas de travailler

Comme nous vous l’avons dit, si Laurence Boccolini a décidé de quitter TF1, c’est qu’elle ne travaillait pas assez à son goût. Sur France 2, elle avait l’opportunité d’enregistrer chaque jour plusieurs émissions et d’avoir de ce fait un emploi du temps chargé. De quoi inquiéter certains de ses fans, conscients que son état de santé lui handicape parfois la vie.

L’animatrice a tenu à réagir pour rassurer les personnes qui la suivent et qui l’aiment. Elle a d’abord demandé aux internautes de ne pas s’inquiéter, avant de poursuivre : » Ça fait très longtemps que j’en souffre, mais ça ne m’a jamais empêchée de travailler. Je suis une battante «

L’animatrice souffre de polyarthrite rhumatoïde, une maladie méconnue qui détruit les articulations qui sont touchées durant ce qu’on appelle des poussées. Elle n’est actuellement pas curable et Laurence Boccolini avait fait cette révélation en 2018 sur les réseaux sociaux. Mais que ses fans se rassurent donc, jamais cette maladie n’éloignera la maman des plateaux de télévision. Mieux encore, elle demande à travailler plus !