Jean-Pierre Pernaut: L’ex-vedette de TF1 Patrick Poivre D’arvor ne s’est pas réconcilié avec la chaîne. Invité de l’émission Les Grandes Gueules, “PPDA” a admis entre les lignes ne pas s’être remis de son licenciement en 2008.

On le croyait indéboulonnable. Il faisait partie de paysage de TF1. Et pourtant, Jean-Pierre Pernaut a fait ses adieux au 13 Heures. « J’ai décidé de changer de rythme et de transmettre le flambeau du journal dès la fin de cette année. (…) Pour autant, je ne quitte ni ce métier, ni le groupe TF1, ni les liens qui m’attachent tellement à vous. Je sais que ma décision d’arrêter le 13 heures va surprendre pas mal d’entre vous. Je l’ai mûrement réfléchie. Le 13 heures et moi, c’est une aventure vraiment extraordinaire. Grâce à vous, votre confiance, celle de vos parents et de vos grands-parents. » Depuis 30 ans, il donnait les informations chaque milieu de journée aux téléspectateurs de la première chaîne française.

S’il quitte son siège du JT de 13 heures, l’époux de Nathalie Marquay rassure ses fans sur sa présence à l’antenne : « Je peux vous dire que je continuerai à animer, d’une manière ou d’une autre, nos belles opérations que sont SOS Villages. Et l’élection du plus beau marché de France, notamment. ” indiquait-il. “On prépare un nouveau magazine sur les richesses infinies de notre terroir. Un nouveau programme digital, où je vous retrouverai régulièrement, comme une nouvelle émission sur LCI qui me ressemblera, je vous en dirai plus, dans quelque temps. »

Patrick Poivre d’Arvor très remonté à cause du départ de Jean-Pierre Pernaut

PPDA montre beaucoup d’estime pour son confrère. Il a ainsi partagé ce message lors du départ de Jean-Pierre Pernaut : “Un salut très amical à Jean-Pierre Pernaut. Bienvenue dans l’après JT”. Il faut savoir que comme lui, il avait été remercié par la chaîne. C’était en 2008. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que PPDA a toujours une dent contre TF1.

Alors PPDA a révélé le fond de sa pensé au micro des Grandes Gueules ce mercredi 7 octobre 2020. L’ex-compagnon de Claire Chazal ne s’est toujours pas remis de son licenciement. « Bah oui ! Alors lui, il (Jean-Pierre Pernaut) s’en va plus paisiblement, ce qui est déjà une bonne chose. Il n’a pas été foutu à la porte, il a eu le temps de discuter avec sa direction, il a pu l’annoncer lui-même,déclare le père de 7 enfants.

“ Il n’a pas été foutu à la porte.”

Enfin, il a poursuivi : « Tout ça a été fait avec plus de forme et plus d’élégance, mais en effet, on avait démarré pratiquement ensemble, lui, un an après moi (…) et puis avec Claire Chazal le week-end. On faisait un trio qui a pas mal tenu la route mine de rien. On a fait 21 ans, en ce qui me concerne, plus les huit années sur la 2, et puis lui, il a fait plus de 30 ans en fait, c’est invraisemblable. »