Grégoire Bonnet, l’acteur qui campe le personnage de Philippe le pharmacien dans la série Scènes de ménages revient sur les courriers qui ont été envoyés par le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens pour se plaindre du personnage qu’il incarne. Explications.

Grégoire Bonnet agace l’Ordre des pharmaciens

Arrivé en 2015 dans la série “Scènes de ménages”, Grégoire Bonnet a vite agacé le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens. Ce dernier incarne le rôle d’un pharmacien cupide et perturbé par la différence d’âge qui le sépare de sa compagne Camille, interprétée par Amélie Etasse. Un personnage qui ne plaît pas du tout à l’organisation, qui s’est même plainte à plusieurs reprises auprès de la chaîne : “Certains propos et plus largement certains sketchs, dévalorisent, voire ridiculisent, la profession de pharmacien” pouvait-on notamment lire dans la lettre de la présidente Isabelle Adenot.

Philippe et Camille apprennent une nouvelle renversante dans la nouvelle saison 😅

"Philippe va être grand-père ?" 😱Retrouvez vos couples préférés dans la nouvelle saison du lundi au vendredi à 20:25 sur M6

Publiée par Scènes de ménages sur Vendredi 23 août 2019

On pouvait également lire ce passage suivant : “Je tiens à attirer votre attention sur le fait qu’en véhiculant ainsi une image négative et dévalorisante du pharmacien d’officine, ces scènes risquent d’altérer la perception du public envers un professionnel de santé qualifié et consciencieux, dont la vocation est d’apporter quotidiennement son expertise au service des patients et de la santé publique”.

Grégoire Bonnet défend son personnage contre les critiques

Grégoire Bonnet a tenu à répondre aux critiques du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens. Selon lui, ce n’est pas de la profession qu’il se moque, mais plutôt d’une catégorie de personne : “Ce que je joue, c’est quelqu’un qui a une grosse pharmacie. Il a beaucoup d’argent. Je ne parle pas des petits pharmaciens de province qui ont des difficultés et pour qui j’ai la plus grande estime. C’est une caricature. C’est drôle, ce n’est pas vrai“, a-t-il assuré. Celui qui campe le personnage de “Phlippe” explique ensuite qu’il prenait énormément de plaisir à incarner des personnages détestés par le public : “C’est une caricature. Les gens savent que c’est de la fiction… Et puis, ça m’amuse ! J’aime bien être détesté, avoir des défauts, c’est ça qui est drôle je trouve”.

Yann Goazempis, directeur de la fiction de M6, avait déjà pris la parole il y a quelques mois pour évoquer la polémique suite à la lettre du Conseil national de l’Ordre : “À l’instar de tous nos personnages, les caractères de Camille et Philippe sont exagérés afin d’atteindre leur fonction comique. C’est dans ce contexte que certains sketchs du personnage de Philippe abordent avec humour ou de manière caricaturale sa profession de pharmacien“. Fin de la polémique.