Une fois par mois, une équipe 100% féminine décrypte l’actualité médiatique et sociale dans cette nouvelle émission produite par Cyril Hanouna.

C’est heureuse que Hapsatou Sy faisait le mois dernier la promotion de TPMPT : Elles refont la télé, une nouvelle émission média qui prendrait l’antenne une fois par mois, le vendredi (et on l’imagine, en cas de succès, chaque vendredi). La chaîne a décidé de faire confiance à une équipe à 100% féminine, comme elle l’avait fait par le passé avec Le Grand Huit, émission à laquelle participait déjà Hapsatou Sy. Malheureusement, on imagine mal voir TPMP : Elles refont la télé connaître le même succès puisque pour la deuxième émission, les audiences se sont écroulées, et ce alors que les français sont confinés et que certains émissions, comme Koh Lanta, explosent tout.

Un problème de sujets ?

Ceux qui ont découvert le premier épisode de l’émission auront eu la surprise de découvrir que les sujets abordés ont pour la plupart été déjà discutés dans Touche pas à mon poste les jours précédents la diffusion du programme de Hapsatou Sy. Alors qu’on s’attendait à des segments nouveaux et originaux, des sujets peu traités ailleurs ou avec un nouvel angle, l’émission se présente finalement comme un Touche pas à mon poste moins excentrique, plus porté sur l’actualité et moins sur la franche rigolade. Or, une bonne partie des fans de Cyril Hanouna regarde son émission pour le divertissement pur et dur. S’il disparaît, ils décrochent. Et cela semble avoir été le cas puisque les audiences se sont effondrées à l’occasion de la deuxième diffusion du programme.

C8 battu par Gulli ou TF1 Séries Films !

C8 est la petite chaîne qui monte dans la TNT, surtout grâce à Cyril Hanouna, capable de fédérer des centaines de milliers de téléspectateurs (parfois plus d’un million). Mais Hapsatou Sy n’a malheureusement pas convaincu les téléspectateurs et n’a réuni avec son émission que 161 000 personnes pour sa première partie (0.9% de l’ensemble du public). Pour sa deuxième partie, vous étiez 247 000 personnes (1.1%). Un chiffre plus honorable, mais qui empêche C8 d’atteindre le top 5 des audiences TNT. La chaîne a été battue par W9, TMC, Gulli, TF1 Séries Films, 6Ter et RMC Découvertes.

Hapsatou Sy, malgré le confinement, fait moins bien que Valérie Bénaïm et son TPMP week-end qui rassemblait 127 000 personnes pour sa première partie (1%) et 277 000 (1.6%) pour la deuxième (une part des spectateurs plus grandes dans les deux cas). Lors de cet épisode, les thèmes étaient pourtant variés et intéressants. Les chroniqueuses ont abordé la question des violences conjugales avec le témoignage de Pascal, qui n’était pas le bourreau mais la victime. En ouverture, Lohi de The Voice Kids est venu interpréter « Adieu monsieur le professeur » sur le plateau pour rendre hommage à Samuel Patty, ce professeur violemment assassiné pour avoir montré en classe les caricatures de Charlie Hebdo. Elles ont abordé le confinement et ses conséquences sur les sans-abris, entre autres.

Une émission en danger ?

Très logiquement, les chaînes de télévision n’aiment pas perdre de l’argent. Si une émission ne parvient à conquérir le coeur d’un public fidèle et nombreux, elle est logiquement annulée. Nous ignorons si le destin de TPMP : elles refont la télé est scellé ou non. Peut-être la chaîne va-t-elle laisser une chance au programme de trouver son public dans le temps. On le souhaite à Hapsatou Sy et son équipe, puisqu’elles ont toutes l’air heureuses de participer à un programme qui met en avant les femmes, et qui est animé par une femme.

En revanche, on craint le pire en regardant les réactions des internautes sur les réseaux sociaux qui ne semblent pas du tout convaincu par l’émission. Les internautes reprochent à Hapsatou Sy son style d’animation qu’ils trouvent mou (en comparaison avec la tornade Cyril Hanouna, sans doute ?) tandis que d’autres regrettent un aspect trop pathos : « Le cafard cette émission. Des femmes pleine d’argent habillées avec des grandes marques de placement de produit et qui font que pleurer et râler à la TV. Sérieux Cyril Hanouna, met au moins un groupe de filles rigolotes, là on a envie de se tailler les veines«